Promesses électorales

Programme électoral de l’équipe municipale en place

Livret-Programme-Municipale-2014

  1. Poursuite de l’évolution urbaine à travers l’étude urbaine en cours
  2. Requalification de l’habitat par la construction de logements neufs et par la rénovation de grands ensembles d’habitat social (résidences des Groux, de la Lutèce, du Val-de-Bièvre, foyers de travailleurs migrants)
  3. Achèvement de l’écoquartier de la Cerisaies et du quartier Charcot-Zola
  4. Aménagement des espaces longtemps délaissés par leurs propriétaires ( terrains du Cemagref, rives de la RD86-A86) dont notre commune maîtrise désormais le foncier
  5. Ouvertures de nouveaux espaces verts publics : mails des quartiers Charcot et Cerisaie. Transformation d’espaces extérieurs en jardins partagés.
  6. Poursuite de l’extension de notre réseau urbain de chaleur géothermale, mise en oeuvre d’un plan de la consommation d’énergie ( rénovation thermique des bâtiments communaux, incitation à celle des pavillons, …)
  7. Mise en oeuvre d’un plan d’enfouissement des réseaux filaires aériens
  8. Définition d’un plan de circulation privilégiant les circulations douces, désengorgeant nos voiries communales et sécurisant les piétons et les pistes cyclables
  9. Déplacement du terminus du 187 le long du stade de la paix qui permettra la création d’un large parvis devant le lycée Mistral et interdiction de la rue Mistral à toute circulation autre que celle des bus et des riverains , tout en réduisant les nuisances
  10. Renforcement du nombre de stations et de la fréquence de passage de la navette Valouette [note : en 2014 , valouette V2 : 17 arrêts à Fresnes, 10 navettes en semaine entre 7h et 18h30]
  11. Défendre et préserver notre commerce de proximité : étudier la mise en place d’un outil de préemption dans le cadre de la nouvelle loi sur le commerce et l’artisanat, lutter contre les projets tendant à déstabiliser nos commerces de proximité.
  12. Requalifier nos centres commerciaux : projet Tuilerie, projet Berny, devenir du parc de la Cerisaie Nord (ces trois projets dans le cadre de l’étude urbaine), extension du parc de la Cerisaie Sud
  13. Reconstruction de nos deux marchés alimentaires dont l’emplacement de celui du Sud sera défini dans le cadre de l’étude Urbaine
  14. Un service public en proximité avec ses usagers, efficace et réactif : guichet d’accueil unique, dématérialisation des documents, accessibilité des bâtiments
  15. Un service public pour tous et accessible à tous: horaires d’accueil élargis, modernisation des outils de communication, etc [note , 2014 , horaires de la mairie :Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, Le samedi de 9h à 12h (fermeture en période estivale), fermé le mardi matin]
  16. Création d’un « pass découverte » à l’attention des publics jeunes afin qu’ils aient tous accès aux activités culturelles et sportives
  17. Mise en oeuvre d’un plan de raccordement au très haut débit sur toute la ville
  18. Ouverture d’une résidence d’accueil pour personnes âgées dans l’écoquartier de la Cerisaie
  19. Reconstruction du groupe scolaire Pasteur-Roux-Blancs Bouleaux et de l’école des Capucines  ( dont les localisations seront définies dans le cadre de l’étude urbaine)
  20. Ouverture de trois nouvelles crèches (quartiers de la Cerisaie, de l’écoquartier, des Frères Lumière) et reconstruction de celle du centre-ville
  21. Construction d’une salle des fêtes et des associations
  22. Construction de la maison des solidarités
  23. Ouverture d’une aire d’accueil des gens du voyage en respect avec la loi et le futur schéma départemental d’accueil
  24. Mise en place de conseils de quartier qui seront composés de plusieurs collèges rassemblant les différents acteurs de la vie du quartier (habitants, associatifs, commerçants,écoles, élus) aux compétences bien définies : animation du quartier, aides à la décision sur les projets structurants du quartier, actions d’économie sociale et solidaire, informations municipales
  25. Installation d’un conseil des jeunes citoyens en aide à la décision de la politique jeunesse et en charge d’animations en direction des jeunes
  26. Poursuite du renforcement de notre police municipale et de nos outils de médiation
  27. Création d’une commission municipale à la tranquillité publique réunissant élus, bailleurs sociaux, représentants de commerçants, d’association de quartiers, acteurs de la prévention
  28. Jumelage avec le village malien de Dialakoroba ( ou a été reconstruit un orphelinat)
  29. Développement des politiques publiques d’aide à l’éducation à l’altérité et de lutte contre les discriminations
  30. Ouverture d’une maison des associations dans le cadre de la salle des fêtes afin de renforcer le tissu associatif, d’encourager le bénévolat et de soutenir les associations
  31. Installation d’un conseil de la vie associative en charge de l’animation et de la vie associative dans la commune
  32. Installation d’un conseil de l’habitat en charge du développement de la qualité de la vie dans les résidences d’habitat social
  33. Extension des services à domicile en direction des personnes âgées, handicapées (pour leur maintien à domicile), ou des familles nombreuses et/ou isolées : déplacements, visites, formalités administratives, loisirs, courses …
  34. Mise en place d’une plate-forme locale d’échanges de services entre habitants
  35. Développement du soutien aux parentalités afin de repérer les besoins des parents et de délivrer des conseils : groupes de paroles, points d’écoutes, etc
  36. Renforcement de liens intergénérationnels : hébergement, parrainage, formation, petite enfance, personnes âgées
  37. Création d’une structure fresnoise en charge de la mise en oeuvre d’un plan de soutien et d’innovation en matière d’ESS en capacité de susciter des actions innovantes économiques ( régies de quartier, épargne solidaire, etc) ou de loisirs (accès de tous aux installations et aux manifestations) , de répondre aux projets et aux besoins des citoyens et d’en assurer la cohérence territoriale
  38. Solliciter les bailleurs, syndics et entreprises pour ouvrir leurs marchés à l’ESS : entretien des espaces extérieurs et collectifs, petites réparations, réappropriation des locaux vides ou non exploités
  39. Soutenir les amicales de locataires et les associations de quartier
  40. Développer les chantiers d’insertion (notre charte vient d’être signée) ou de formation et susciter l’entreprenariat individuel

7 réflexions sur “Promesses électorales

  1. 5. « Ouvertures de nouveaux espaces verts publics : mails des quartiers Charcot et Cerisaie. Transformation d’espaces extérieurs en jardins partagés. »

    Je n’ai pas remarqué une amélioration vis-à-vis nos espaces verts à Fresnes; c’est tout le contraire. Les jolis arbres sont enlevés sans débat préalable (les cèdres il en reste très peu hélas!) Les entrepreneurs construisent, […] jusqu’au bout des trottoirs et ils enlèvent les arbres qui les gênent tout simplement, comme les hêtres pourpres au bord de la rue Henri Barbusse. Et pendant qu’on est là, les deux espaces ‘végétaux’ au bord de la rue sont bien des exemples des faux espaces verts; à la fois inutiles et stériles. Et j’ai vu avec tristesse que les arbres qui ont abrité des milliers d’écoliers et participé dans leurs jeux et récrés à Maryse Bastié, seront bientôt enlevés pour un Nième projet de construction ce fois-ci nommé Urban Grey. Oh si bien nommé « grisâtre urbain », la couleur du béton qui coule, qui coule. Non les espaces verts à Fresnes sont réduits, mal entretenus, mal conçus et pas conviviaux. Les seuls endroits qui méritent les mots ‘espace vert’ se trouvent au clos la garenne et aux tours de la Peupleraie. Pour la cerisaie il en reste que le nom pour mémoire.

    • Je vous trouve bien pessimiste. Comme espaces verts, il y a aussi le parc villette, le parc des sports et le parc du moulin de Berny.
      Mais si vous trouvez le clos de la Garenne vert, c’est qu’il vous reste un fond d’optimisme car il y a mieux comme résidence avec des arbres et des pelouses : la résidence des gémeaux par exemple.

      • Pessimiste peut-être Jean 🙂 mais le parc Villette n’est pas très bien entretenu à mon avis (et nous l’avons un peu par hasard!) et le parc des sports minuscule. Mon point était que les constructeurs (et la ville) ne mettent plus des espaces pour vivre entre les bâtiments, au détriment de la vie locale… mais je suis d’accord que j’aurais du inclure les gémeaux. Quelques photos de la ville peuvent vous intéressés ici http://www.tumblr.com/blog/fresnes

  2. Alors après 6 mois heureux de la gestion municipale ? 😉 Les abords de la A86 sont toujours aussi peu entretenus mais que fait le Conseil Général, la CAVB et la ville ?

    D’ici 2020 je propose des week-ends citoyens, chaque Fresnois fera lui même l’entretien des espaces verts publics et puis un apéro géant sera servi ! ça c’est du lien social et on est loin du socialisme municipal qui nous conduit droit dans le mur !

    Au fait sur l’ancien site de la poste ça va être encore des logements sociaux ou un programme d’habitat privé comme il y en a trop peu sur Fresnes ? La mairie est bien silencieuse…BIZARRE

    Peut être le contrecoup de la cerisaie, on en a pas beaucoup parlé mais quand Sylvia Pinel est venue elle était assez gênée par le bruit de la A6….ETRANGE NON ?

  3. là il s’agirait plutôt d’avoir un marché pour le nettoyage et l’entretien, c’est comme un trottoir on peut refaire le goudron mais si on enlève pas la crotte de chiens c’est inutile ! Les services techniques toujours aux abonnés absents.

Les commentaires sont fermés.