Fresnes : objectif 30 000

Objectif 30 000 habitants dans 10 ans, c’est finalement l’orientation retenue par la municipalité. Plus exactement c’est ce que l’on peut déduire. Explications.

Juin dernier, le projet de développement et d’aménagement durable (PADD) est présenté aux élus puis à la population. Le projet prévoit un plan de construction dans une fourchette de 130 à 200 logements par an, l’objectif final étant à préciser.

Octobre: le PADD définitif a été envoyé pour approbation au conseil de territoire T12, mais ni les élus du conseil municipal, ni les fresnois ne connaissent le texte définitif, ni toutes les options retenues.

À la maison des projets on trouve cependant une banderole qui donne des indications : « 150 (nouveaux) logements par an soit une augmentation de la population de 1% par an jusqu’en 2026».

Donc environ 1 500 logements en 10 ans, l’équivalent de deux écoquartiers ou de six barres façon «Toit et Joie».

Oui mais ça fait combien d’habitants ?

Pour avoir la population cible il faut faire un petit calcul.

  • La dernière population légale donnée par l’INSEE est de 26 645 habitants en 2013.
  • Arrondissons à 27 000 pour cette année 2016.
  • Pour connaître la population dans 10 ans, avec 1% d’augmentation par an,  on procède au même calcul que pour les intérêts sur un livret A:
  • population finale = 27 000* ( 1,01 puissance 10) = 29 824 soit quasiment 30 000 habitants en 2026 , un seuil symbolique.

15 réflexions sur “Fresnes : objectif 30 000

  1. Je ne comprends pas le calcul.
    Aujourd’hui on n’est pas à 26000 pour la simple et bonne raison qu’entre temps il y a eu l’éco-quartier, qu’il y a eu des protrammes immobiliers un peu partout liés aux divisions parcellaires etc…
    Les chiffres de l’INSEE sont pour l’année 2012, rapport produit en 2013.
    Il y a aussi quelque chose qui va faire tout drôle, les chiffres ne prennent jamais en compte le renouvellement générationel d’une ville.
    Pourtant Fresnes atteint ces années dernières un pic.
    Effectivement ses grandes résidences datent des années 60, et les premiers habitants sont remplacés aujourd’hui par les nouvelles générations : des couples avec futurs enfants.
    Et puis bon parlons du desserrement des ménages, celui qui fait que la population a baissé depuis 1975.
    Il ne peut pas être en décroissance éternelle, il ne peut pas être inférieur à 1 (un couple qui se sépare fait toujours un), et ça fait de nombreuses années qu’il n’y a plus de familles très nombreuses dans les grandes résidences, donc appliquer -x% de décroissance annuelle c’est faux.
    Bref même le coefficient multiplicateur est incorrect.
    Donc si tout le monde se base sur ces chiffres, ben je peux vous dire qu’on n’est pas dans la panade au niveau des infrastructures publiques.
    Bon en fait il y aurait un moyen de connaître les vrais chiffres, ce serait de regarder l’état civil de Fresnes (ce qu’a fait L’INSEE en 2012), mais même dans les présentations de la ville on nous ressort les chiffres de 2012.
    Je pense qu’il y a une anguille bien balaise sous roche pour que la mairie ne communique pas ses chiffres actualisés 😉

    • 1) Il faut bien partir d’un chiffre ( et je suis parti de 27 000 et non pas de 26 000), et le seul chifffre officiel public est celui donné par l’ INSEE

      1bis) si on suppose que la population est de 28 000 habitants en 2016 cela nous donnerait un peu moins de 31 000 hanitants dans 10 ans

      2) je ne préjuge pas de la justesse des prévisions de la mairie, j’explicite simple la projection du nombre d’habitants en fonction du chiffre de l’insee et du taux de croissance de la population retenu par la mairie

      3) il faut prendre en compte le fait suivant : environ 1500 logements construits sur 10 ans et environ +3000 habitants: très certainement ces +1500 logements ne représentent pas un solde net, il y aura aussi des logements détruits ( ce sera le cas des Groux par exemple).

      • Je ne pense pas que les Groux rentrent dans le décompte.
        Il me semble que le projet des Groux est une destruction – reconstruction / densification.
        Il n’y a pas de logements détruits à Fresnes sans un projet immobilier de densification derrière, ça va à l’encontre de la politique municipale.
        Finalement le but de mon intervention était surtout pour dire que personne ne sait de quoi sera fait demain, seulement qu’utiliser les stats de l’INSEE avec les leurs coefficients d’il y a 5 ans, c’est calculer des choux en pondérant avec des carottes.

  2. Cela promet pour les infrastructures publiques … notamment les classes en sur-effectifs …. (très concernée par le sujet) …Toutes ces annonces me donnent de moins en moins envie de rester sur Fresnes …

    • Sans parler des infrastructures routières et autre (stationnement notamment). Quand on voit les difficultés de circuler dans certains quartiers (centre ville, boulevard pasteur, …) matin et soir ainsi que les problèmes stationnement …

        • Effectivement, j’avais oublié les problèmes de circulation … Cela donne pas envie en tout cas… Pas envie de payer pour cela … (je fais partie des CSP qui vont devoir payer …) En cours de recherche pour savoir si c’est mieux (enfin mieux gérer …) ailleurs (Antony, L’hay, Bourg La Reine…. A moins que l’an prochain cela change …

          • Vous nous donnerez des nouvelles de vos recherches ici ? J’attends encore un peu de mon côté que les enfants aient fini leur scolarité.

          • Ca marche … :p Moi mes enfants commencent tout juste donc ça va encore …. Mais sur le groupe scolaire Pasteur / roux / Blancs Bouleaux … avec un projet qui ne me plait pas …

        • C’est « Plus belle la ville ! » Pour qui ???

          Quiconque suit un temps soit peu le semblant de démocratie participative et les pseudos « concertations » qui vont avec, le muselage voir les placardisassions des ses propres membres majoritaires (EELV) à Fresnes, avec « l’omerta » généralisée, le règne de la « terreur du petit patron », pourra légitiment douter de ce « Plus belle la ville ! ».
          Tant qu’il y aura des « victimes » consentantes malgré elles … (locutions antagoniques).

          La vie doit être belle pour eux, personnes aux responsabilités, pour en vouloir plus …

        • Oui, super la ville !!!!! et dans le cas présent il vaut mieux avoir de l’humour comme vous Mr Banks…
          et c’est vrai qu’on réalise mieux ce que donneront les chiffres prévisionnels de 30000 habitants quand vous écrivez que l’augmentation équivaut à 6 « barres Toit et Joie » ou 2 « éco quartiers »….. ces merveilles !
          Vous pouvez aller voir les commentaires laissés par les habitants de la Cerisaie sur le compte facebook « ville de fresnes », ils sont vraiment ravis d’habiter à Fresnes…

  3. @ Emilie « Moi mes enfants commencent tout juste donc ça va encore …  »

    Dans 5 ans vous et vos enfants serez en plein dedans malheureusement ! Ou ailleurs …

Les commentaires sont fermés.