Départementales 2015 – Tribune libre « Juste Citoyens »

ACCTIF a invité tous les candidats aux départementales du canton de Fresnes-l’Haÿ à s’exprimer sur fresnes2020

Voici la deuxième tribune rédigée par la liste «Juste Citoyens» du binôme Gillet-Rondelet (3965 signes).

justecitoyens

« Comment JUSTE CITOYENS compte défendre les intérêts de la ville de Fresnes, mais aussi ceux de L’Haÿ-les-Roses dans le cadre du département du Val de Marne et du futur Grand Paris ? »

Libres des consignes des « Partis », « engagés sur le terrain », au service de nos deux villes et à l’écoute de nos concitoyens, du programme de Juste Citoyens, ressortent ces cinq points :

  1. Défendre en priorité l’intérêt des habitants du canton et non celui des partis politiques

  2. Protéger les espaces résidentiels et limiter les nouvelles constructions pour développer une meilleure mixité sociale 

  3. Favoriser les échanges intergénérationnels en construisant une nouvelle maison des générations, mêlant crèche, maison de retraite de qualité et appartements familiaux

  4. Revoir la circulation sur les routes départementales majeures (Pasteur/Liberté, Barbusse/Zola et Herriot/Stalingrad) en aménageant leurs voiries, voire en reconfigurant les grands carrefours, comme ceux sur l’A86. Profiter de cette révision pour développer de vraies pistes cyclables

  5. Favoriser le parking résidentiel avec la mise en place de parcmètre et carte de gratuité pour les Fresnois

Ces cinq points sont renforcés par notre volonté développée ci-dessous :

JUSTE CITOYENS ne va pas promettre de modifier en un tour de main ce qu’une gestion calamiteuse a mis en place depuis tant d’années. Notre liste est la seule qui ne doit rien aux partis nationaux, pas d’arrangement, pas de magouille. Elle défend juste l’intérêt des habitants de notre canton, comme elle le fait déjà dans les conseils de quartier de Fresnes (coprésidence du quartier centre).

Nous nous attacherons à réintroduire de l’activité économique dans notre canton par un dialogue entre les élus, les entreprises, les travailleurs sociaux et Pôle emploi. Pour cela nous mobiliserons le fonds régional de soutien à l’emploi pour former les demandeurs d’emploi du canton et accompagner les salariés licenciés ou menacés de l’être. Un numéro de téléphone et un contact visible pour toutes les entreprises qui cherchent à s’installer sur notre territoire seront mis en place.

Comme tous les Fresnois et les L’Haÿssiens, nous avons constaté la dégradation de nos paysages urbains et la disparition des zones pavillonnaires. Tout en favorisant un habitat collectif de qualité doublé d’une réhabilitation du parc existant, nous œuvrerons pour arrêter tous les projets immobiliers qui, en augmentant la densification dans notre canton, retardent l’accueil et l’intégration raisonnée et raisonnable d’une population très diverse en rééquilibrant « habitat social » et «accès à la propriété » pour éviter la « ghettoïsation » irrémédiable de notre canton ;

La sécurité s’est dégradée aussi, nous favoriserons donc le travail de groupe (élus et administration du département, citoyens) pour mutualiser les moyens nécessaires comme les caméras de surveillance dans divers endroits sensibles et pour renforcer la présence d’effectifs de la police nationale à l’antenne de Fresnes 24h/24h, même avec un effectif réduit, et en améliorant les liaisons avec le commissariat de L’Haÿ-les-Roses. Une réunion trimestrielle d’informations avec les élus sera l’occasion de vérifier régulièrement le bien-fondé de ces mesures prises.

Enfin dans le domaine du transport, il est tout à fait inadmissible que nos deux villes n’aient pas un accès direct au « métro » même si le TVM et les dessertes de bus sont convenables. Aussi nous tenterons d’influencer les décisions prises dans le cadre du Grand Paris afin d’encourager la création d’un arrêt afin de rendre l’usage des transports publics parisiens plus incitatif. De plus, une ligne Trans-Val-de-Bièvre doit permettre dès 2016 de relier efficacement le métro de Villejuif.

Nous ne pouvons attendre 2030 pour voir les choses changer !

Pour conclure, venez retrouver nos candidats, nos soutiens, notre programme sur justecitoyens.blogspot.fr

11 réflexions sur “Départementales 2015 – Tribune libre « Juste Citoyens »

    1. Euh, rappelons que Rémi Rondelet est secrétaire de l’ UPF, association créée pour que la droite gagne les élections à Fresnes.

  1. De quelle élection parlez vous Monsieur Bank ?

    en ce qui concerne les élections de dimanche prochain,

    L’UPF ne peut s’exprimer içi car comme vous le savez,l’association n’est pas un parti politique,et donc, elle n’a pas le droit de s’exprimer,de financer une campagne .(de toutes les façons,nous n’avons pas l’entête A N pour le faire^^)

  2. Mais pourquoi se cacher d’être à droite ? Il n’y a pas de honte…et même par les temps qui courent c’est mieux que d’être à gauche non ?

  3. Bonjour Jean, bonjour Sébastien, bonjour à tous,

    Si nous nous réjouissons du soutien de l’UPF, une association plutôt de droite puisqu’elle souhaite mettre à la retraite notre maire, nous nous réjouissons également de celui des habitants que nous rencontrons sur les marchés, à la sortie des magasins, sur la ligne du TVM… Des sensibilités écologiques, ouvrières, révolutionnaires…
    Notre liste n’est bien ni de droite, ni de gauche. Nous n’avons le soutien d’AUCUN parti et nous nous en réjouissons. Nous allons voir défiler cette semaine des responsables de tous bords qui viennent pour la première fois à Fresnes nous expliquer que l’autre camp n’est pas bien. Mme Jouanno qui soutien l’UMP en mars mais se présente contre en décembre, M. Macron qui nous fait des lois de droite pour un gouvernement de gauche… Les partis, droite comme gauche, se moquent de nous, et notre liste ne tolère pas ça. Aussi notre engagement est-il juste citoyen.
    Nos idées ci dessus sont elles de droite ou de gauche? Améliorer la circulation, s’occuper dignement de nos anciens, accueillir nos enfants, faire du vrai logement social et non des prisons où l’on entasse les habitants, garantir la sécurité pour tous… Ce clivage gauche/droite est stérile à l’échelle de notre commune.
    Au conseil de quartier centre, je co-préside avec une jeune femme communiste, nous animons les débats d’un groupe composé de Fresnois, sans doute de tous bords. Et cela se passe très bien, même si nous ne partageons pas l’intégralité des idées des autres, nous souhaitons faire avancer les sujets qui nous touchent localement. Et là, pas besoin d’être de droite ou de gauche, mais juste citoyen!

  4. sympa la photo, ça ressemble à un copier coller de en avant le val de marne !! malheureusement si cette liste franchit les 4% ce sera un exploit !!

    JEANBRUN a une grosse longueur d’avance !!

    mais la petite surprise viendra d’EELV qui sera devant le PS !!!!!!!!!!!!!!!!!!! garanti !!

    1. Garanti ? Ok si ça n’est pas le cas vous nous remboursez quoi ?
      Cela dit je ne serais pas aussi catégorique…

    2. Il ne faut pas être si pessimiste Eric!
      Avec un programme basé sur les véritables attentes Fresnoises (de vraies pistes cyclables par exemple pour vous!), et une immense lassitude des partis nationaux, nous arriverons à rassembler derrière notre petite grenouille 100% Fresnoise!
      Je viens de regarder les votes, nous sommes au dessus de 8% pour l’instant, et les communistes ont du faire bien tourner le lien à leur entourage!
      Dans tous les cas, le verdict de dimanche est incertain, et cela nous réjouis de voir un frémissement de réaction de notre population!

      A dimanche 😉

  5. alors remi on appelle à voter jeanbrun ??? vous ferez gagner la gauche en 2020 avec vos dissidences ! réfléchissez !

  6. visiblement Remi n’ira pas voté au second tour ! cette interpellation marque la fin de nous citoyens ! risible !

  7. Rémi appelle à voter Jeanbrun, de manière extrêmement claire, ferme et non équivoque. Certes il ne mentionne pas la colistière de la liste UMP car quelques rancunes sont tenaces ou quelques susceptibilités sont encore à ménager au sein de l’UPF mais on ne peut en tout cas lui faire le procès de se cacher. Lui et ses sympathisants étaient d’ailleurs très visibles aux côtés de Jeanbrun jeudi après-midi lors de la visite du 1er ministre.
    Au premier tour on choisit, on deuxième tour on élimine, « Juste Citoyen » fait le choix d’éliminer la gauche. C’est leur choix. Ce n’est effectivement pas forcément le choix que ferait une liste citoyenne « sans étiquette » … mais c’est là un autre débat.

Les commentaires sont fermés.