Départementales 2015 – Tribune libre « En avant le Val-de-Marne »

ACCTIF a invité tous les candidats aux départementales du canton de Fresnes-l’Haÿ à s’exprimer sur fresnes2020

Voici la première tribune rédigée par la liste « En avant le Val-de-Marne » du binôme Vafiades-Heilbronn (4676 signes). Nous attendons les autres contributions, deux autres listes nous ont déjà contacté.

vdm

Le Val-de-Marne est présent dans notre vie de tous les jours. Nous tenons à son action qui repose sur la solidarité, le développement et l’innovation. Nous sommes attachés à son identité et à ses projets collectifs qui participeront demain à la réussite de la construction de nos territoires et de la métropole du Grand Paris. Sur notre canton, son action s’est concrétisée avec la création du terrain multi-activité à la vallée aux Renards, la réouverture de la Bièvre à l’Haÿ-les-Roses, l’aménagement paysager des abords de la RD 186, la reconstruction du collège Saint-Exupéry, la réalisation de la coulée verte Bièvre-Lilas, la restructuration de l’équipement départemental de solidarité (EDS) rue Dispan, la réhabilitation du gymnase Chevreul et de la crèche Pierre Curie, la construction de la crèche Madeleine Brès. Par ailleurs, ce sont 2668 personnes sur notre canton qui bénéficient du remboursement Imagine’R, 2110 du RSA, 1691 de la carte Améthyste, 210 enfants fréquentent les crèches départementales, 2717 sont suivis en PMI, 57 familles bénéficiaires des villages vacances, etc. C’est aussi à travers l’action du département que nous avons obtenu la construction de la première ligne du Grand Paris Express et de la future gare de métro de l’Haÿ-les-Roses, la mise en place du TVM. Enfin, c’est grâce à l’action du département et de notre majorité de gauche que la Métropole du Grand Paris deviendra demain une réalité car nous n’avons jamais fui le débat. Cette politique nous en sommes fiers et nous comptons bien la poursuivre au cours du prochain mandat.

Cette élection intervient au moment où nous construisons la Métropole du Grand Paris. Pour certains, la métropole ne doit pas voir le jour, le fonctionnement institutionnel de notre territoire urbain est convenable, il faut le conserver. Cette position est celle du déni, le déni que l’Île-de-France a beaucoup évolué au cours des cinquante dernières années et que notre système institutionnel n’arrive plus à endiguer la montée des inégalités entre les territoires en terme de logements, de transports, d’éducation, d’emploi, de culture et de sécurité. Pour d’autres, la construction métropolitaine représente une aubaine pour réduire massivement les postes de fonctionnaires, affaiblir les services publics de proximité en les privatisant autant que possible et en brisant nos systèmes de solidarités entre les citoyens et entre les territoires franciliens.

Loin de ces deux positions, notre volonté est de réussir le pari de la construction métropolitaine afin de résoudre la crise du logement que subissent les franciliens, de rénover notre réseau de transports en commun, de développer de nouveaux pôles de compétitivité et d’attractivité, de renforcer notre vivre ensemble dans tous nos territoires, dans tous nos quartiers. Dans ce cadre, nous nous battrons pour que la métropole se construise en recherchant toujours l’excellence et l’approfondissement de la justice sociale. Nous défendrons les politiques publiques qui sont aujourd’hui mises en œuvre par le Conseil départemental et nous nous battrons pour qu’elles se développent sur l’ensemble du territoire de la métropole. La Métropole devra se faire dans le respect de la richesse et de la diversité de nos territoires. Elle ne devra pas rajouter un niveau de complexité, mais bien être pensée pour être efficace. La répartition des compétences entre les différentes collectivités devra être claire et lisible pour les habitants. C’est une exigence démocratique. Nous y veillerons et vous rendrons régulièrement compte.

En tant que Fresnois et L’Haÿssiens investis dans la vie quotidienne de nos deux villes, ce pari, nous ne pourrons pas le réussir sans vous, nos concitoyens. Nous devrons le réussir ensemble. C’est pourquoi, tout au long de notre mandat nous organiserons des permanences hebdomadaires dans les mairies ou les salles de nos deux communes. Par ailleurs, nous portons l’engagement de créer des conseils de canton qui rassembleront des représentants des associations, des élus, des acteurs de la vie économique et des habitants afin d’échanger sur les problématiques du département et de la construction métropolitaine. Enfin, nous ouvrirons un blog commun et lancerons une newsletter trimestrielle pour rendre compte de notre action de conseiller départemental. Parce que nous sommes convaincus que ce mandat ne peut plus se vivre à distance de nos concitoyens, nous mettrons en place tous les outils qui sont à notre disposition pour agir au quotidien pour vous et avec vous. Première étape, notre programme, que nous vous invitons à découvrir et à discuter : http://www.pslhaylesroses.fr/images/pdf/3v_A4_programme_V2.pdf

16 réflexions sur “Départementales 2015 – Tribune libre « En avant le Val-de-Marne »

  1. La défense d’un bilan, qui comme tout bilan recèle à la fois des aspects positifs et des points qui le sont moins, … les promesses pour l’avenir de faire mieux encore et de le faire de façon encore plus transparente vis à vis des concitoyens, … ce sont là le socle d’un argumentaire de campagne tout à fait respectable.
    … mais pourquoi se livrer à la stigmatisation de l’autre, … certes juste esquissée dans ces lignes au 2ème paragraphe, … mais alors bien plus assumée dans le dernier tract de campagne annonçant le grand meeting du 19 mars. Une stigmatisation qui devient alors manichéenne et « gratuite » et qui reste bien éloignée de ma conception du débat démocratique.
    Tout cela est bien dommage et ne grandit pas ses auteurs, … et le fait que les autres en fassent autant ne constitue pas une excuse recevable.

  2. Moi ce qui me psoe question, c’est que les socialistes veulent faire disparaitre le département pour l’absorber dans un grand département. Comment peut-on se présenter en défenseur de ce département alors qu’on veut le faire disparaitre?
    Moi je veut garder mon département, car nous aurions plein de chose à perdre si il disparaisait.

    1. Ca sent la mauvaise fois …long à lire ? Il ne fauit pas exagérer. On offre une tribune libre, ils en profitent.
      Venant d’un adversaire c’est assez bas je trouve. C’est dommage de voir cela sur ce site…

      1. Jean,
        je suis rarement de mauvaise foi (là peut être? 😉 )
        Mais j’ai réellement du m’y prendre à plusieurs reprises pour finir ces pavés. Je préfère nettement la lecture d’EELV.
        Par contre je ne ressors aucune vraie idée, locale, de cette lecture, mais j’espère que Khedija ou Philippe pourront extraire l’essentiel de ces +4600 caractères. Peut être également sans reprendre le bilan de l’équipe PC actuellement aux manettes (et dont au passage ils ont préféré « virer » la représentante qu’était Brigitte!!)

  3. la mixité, la mixité………elle s’en va doucement la classe moyenne à l’hay et à fresnes !! mais depuis peu un certain Valls veut moins de 50% de logements sociaux dans les communes….du coup il y aura moins d’électeurs socialistes enfin je fais confiance à JJB pour rapidement venir flirter avec ces 50% gage de sa réélection !

    comment faire confiance à une liste qui est fier d’octroyer le RSA, je préfèrerai lire un bilan sur le nombre de gens qui sont sortis de l’assistanat hélas le bilan est mauvais ! MERCI MONSIEUR FAVIER

    1. Je ne comprends pas, il n’y a pas 50% de logements sociaux à Fresnes !!!

      Et oui le RSA est une bonne chose, on voit que vous n’avez pas de gens qui en ont besoin dans votre famille

  4. Personnellement, j’ai pu remarquer que la liste « En avant le VAL DE MARNE » ne bénéficiait plus du soutien de Manuel VALLS ? : son nom ne figure plus sur leur « profession de foi » alors qu’il y avait un encart sur un tract déposé précédemment dans les boîtes aux lettres.
    (M. FAVIER soutient la liste de B. TIRONNEAU)

  5. C’est désormais l’ami du Président , Mr Macron,présent à Fresnes en ce moment , qui apporte son soutien à Mr Vafiades …..

  6. M. Montebourg aurait été plus opportun même si avec Castorama sur notre territoire et la cerisaie on aime le dimanche à Fresnes qu’on soit socialiste ou gaulliste !

  7. Mr Vafiades étant sur ce coup là le pilote de l’avion PS, alors je ne vois pas ce qu’il va pouvoir redresser … étant adepte du « un pas en avant deux en arrière ». De plus téléguider par JJB !?

  8. téléguider c’est un peu fort, même si JJB s’était investi dans les opérations de tractage mais pour sa succession je vois davantage Laurinda da Silva beaucoup plus modérée et lucide sur Fresnes ! la gauche responsable en un mot

  9. Après le « regonflage » des troupes par le « Général » M.Valls hier après midi à la Grange dimère,:
    https://twitter.com/fresnes2020?original_referer=http%3A%2F%2Ffresnes2020.fr%2F2015%2F03%2F12%2Ffresnes-2030-les-resultats-de-letude-urbaine-enfin-reveles%2F&profile_id=2432296052&tw_i=580821267697266689&tw_p=embeddedtimeline&tw_w=453521821409607680
    Les « forces » sont sur le terrain de la peupleraie ce matin. Mr Ph.Vafiades , Mme Fournier, et une autre personne que je ne saurai nommer étaient à la rencontre des parents menant leurs enfants sur le groupe scolaire Blancs Bouleaux/Pasteur/Roux.
    Terrain difficile puisque la « Droite » y a fait de bons résultats, notamment bureau de vote n°5 :
    http://fresnes2020.fr/2015/03/23/maj-fresnes-departementales-2015-resultats-du-1er-tour-pour-le-canton-ump-38-ps-22-se-retouvent-au-snd-tour/
    Et « très compliqué » d’y évoluer en ce moment puisque qu’ils l’ont eux même miné, voir les résultats de l’étude urbaine dévoiler il y a peu (Parc du Moulin de Berny ):
    http://fresnes2020.fr/2015/03/12/fresnes-2030-les-resultats-de-letude-urbaine-enfin-reveles/

    Mais le PS à encore de bonnes ressources … distribuant des tracts de grande qualité (Papier + de 220 grammes en quadrichromie recto verso).Et les « éléphants » du parti sont mis à “contribution” : Mr E.Macron, Mr M.Valls, Mr JP Huchon, … bientôt peut être Mme Christiane Taubira.
    Faut-il croire à un besoin de toute l’artillerie lourde pour sauver le soldat PS bien mal en point ?!
    Ce déploiement de moyens serra t il suffisant ?!
    Beaucoup de Fresnois (Classe moyenne sup de gauche) plus que déçus et fatigués de tout ce cirque se tournant vers d’autres « alternatives » ou s’abstenant malgré les alliances de circonstances … le trou Blanc est à craindre.

  10. Val de Marne et Seine Saint Denis sont des cas emblématiques de ce qu’une gestion de gauche peut « réussir »….
    Ces deux départements ont des infrastructures de niveau mondial, une population formée et jeune. Or que voit-on ? Des communes avec des zones en état de quasi abandon, une architecture soviétoïde triste à pleurer et une insécurité record.
    Et tout ça alors que les entreprises du monde entier devraient se battre pour s’y installer tant les potentialités sont immenses !

  11. Vision très large (tous dans le même sac) ou vision très courte (le bout du nez) que vous semblez avoir là Madame ! Je ne sais la quelle choisir pour qualifier votre description apocalyptique, tout en ayant raison, à mon sens, sur certains de vos points. Cdlt.

Les commentaires sont fermés.