Fresnes : une subvention exceptionnelle de 25 000 euros pour la MJC ?

MJC de Fresnes
MJC de Fresnes

mise à jour du 9/10/2014: le conseil municipal a voté à l’unanimité la subvention.

C’est un des sujets dont doit débattre le conseil municipal du 9 octobre: en effet si l’ordre du jour du conseil indique en point 5 : « Exercice 2014 – attribution d’une subvention complémentaire et exceptionnelle -« , il s’agit bien selon nos informations, d’accorder une rallonge de 25 000 euros à la MJC.

Comme nous l’évoquions au mois de mai dernier (« comment sauver la MJC ? ») , l’association tout juste cinquantenaire, subit des pertes financières depuis plusieurs années, le déficit se creuse, et le plan d’actions de la direction  ne permet pas encore à la MJC de sortir de la zone rouge. (Notons que, pour des raisons que nous ignorons, la MJC ne publie pas ses comptes au journal officiel alors qu’elle en a l’obligation, puisqu’elle dépasse le seuil annuel des 153 000 euros de subventions publiques; elle s’expose de ce fait à ne pas pouvoir recevoir certaines aides de l’Etat) .

Nous avions en mai imaginé trois scénarios possibles pour la maison des jeunes :

  • l’arrêt de l’activité. Ce que personne ne souhaite évidemment, mais c’est une menace sérieuse à laquelle il s’agit de s’attaquer. La mairie a déjà consenti pour aider l’association, à avancer le versement de la plus grande partie de la subvention ( 333 000 euros) en mai, ce qui devrait permettre à la MJC de faire face à ses dépenses jusqu’en novembre prochain a estimé le trésorier de l’association lors de la dernière assemblée générale,
  • la reprise des créances de la MJC par la mairie (et le contribuable). Cela s’est passé à Grimaud par exemple (site du Sénat) où la commune a pris à son compte le déficit d’une association culturelle, au prix de la dissolution de l’association, et de l’exercice en régie des activités culturelles jusqu’alors assurées par l’association,
  • une subvention exceptionnelle accordée à la MJC par la mairie, avec continuité de l’association (la mairie a accordé ainsi une subvention exceptionnelle de 60 000 euros l’année dernière à l’association sportive AASF, qui connaissait, pour d’autres raisons, des problèmes de trésorerie, et le député a accordé 30 000 euros supplémentaires en piochant dans sa réserve parlementaire)

C’est donc la troisième solution qui sera soumise au vote des élus jeudi prochain, comme l’avait anticipe le journal  « Le parisien » .  Une subvention à hauteur de 25 000 euros ne nous semble être qu’une solution provisoire, puisque d’une part elle ne permettra pas de combler le trou de 134 000 euros dans les comptes de l’association, et d’autre part la sauvegarde de la MJC nécessite une réflexion plus globale sur les problèmes de fond que connaît la maison des jeunes, dans un contexte où les subventions publiques se raréfient :

  • quel est l’impact de la réforme  des rythmes scolaires qui prive l’association des créneaux d’activité du mercredi matin , « activités » qui étaient jusqu’ici un des secteurs les plus rentables de la maison des jeunes, et comment remédier à la perte de ces revenus ?
  • comment rentabiliser l’activité cinéma, lourdement déficitaire, face à la réouverture récente du Sélect à Antony, dont les meilleurs tarifs sont plus compétitifs que ceux de la MJC ?
  • quelle place pour les concerts de la MJC, secteur lui aussi déficitaire, alors que l’activité spectacles de la Grange Dîmière , salle gérée par la mairie, se développe et entre en concurrence frontale avec la salle Louise Michel ? Comme le soulignait récemment avec enthousiasme le conseiller municipal M. Helbling dans son blog : « Laure Gasson, Directrice de la Grange Dîmère, a voulu programmer des spectacles , quelle que soit leur discipline : théâtre, chanson, musique, jeune public, clown ou marionnette « . Aussi on peut se poser la question de la cohérence de la politique de la ville dans ce domaine.
  • comment attirer les adolescents qui paradoxalement ne fréquentent pas la maison des jeunes ?
  • etc.

Autant de questions, qui si elles restent sans réponse, nécessiteront au mieux année après année, des subventions exceptionnelles pour maintenir en survie une des plus importantes associations fresnoises.

MJC de Fresnes. Extrait du rapport remis à l'assemblée générale de mai 2014.
MJC de Fresnes. Extrait du rapport remis à l’assemblée générale de mai 2014.

16 réflexions sur “Fresnes : une subvention exceptionnelle de 25 000 euros pour la MJC ?

  1. Monsieur,

    Je vous invite à poser vos questions à un administrateur plutôt que de sortir des chiffres farfelues de votre chapeau et du parisien (journal ayant de très bon chiffres c’est bien connue). Je suis à votre disposition pour vos questions. Je ne commente même pas vos « chiffres » ….

    1. Les chiffres sont ceux publiés dans le dernier rapport des comptes annuels de la mjc. Quant aux 25000 euros de subventions nous verrons jeudi. Je serai aussi intéressé de savoir pourquoi la mjc ne publie pas ses comptes au journal officiel comme elle en a l’obligation: négligence, ignorance ou volonté de ne pas publier ces comptes ?

      1. 25.000 € oui une masse salariale est ce qq chose qui parle à qqu ou bien même « paye » et oui nous payons nos salariés étonnant non !!
        Je ne nie surtout pas les pb financiers mais ils sont Bcp plus compliqué que vous ne le laisser dire ! Pensez vous que les administrateurs sont des lobotomisés ! En file derrière la Direction ou la Présidente. Vous ai je vue au 50 ans je ne sais vous avancez masqué ??!!

  2. C’est ce qu’on appelle une réponse Sèchesèche 😀
    Ne soyons pas pessimistes. En 50 ans d’activités, la MJC s’en est toujours plutôt bien tirée.
    Et puis, il n’y a pas de mal à subventionner la culture. Surtout celle destinée à la jeunesse.

    1. > Et puis, il n’y a pas de mal à subventionner la culture.
      Tout à fait. Simplement il ne suffit peut-être pas de subventionner « à coup de rallonge » pour pérenniser l’activité de l’association.

      1. La grange Dimiere nous a pris des créneaux le WE pour faire des spectacles, et a donc monopolisé la salle de ciné un certain nombre de samedi et dimanche + les répétitions. En semaine donc pas de ciné, No de cours de théâtre. Nous n’avons pas sorti du chapeau ce chiffre mais calculé le « non perçu » par la Mjc durant cette année.

        1. Malheureusement la perte de recettes de l’année dernière suite à l’accueil des spectacles de la « Grange Dîmière » dont les locaux étaient en travaux n’explique pas tout.

          La MJC perd de l’argent depuis plusieurs années :

          2010 : – 27 113 euros sur l’exercice
          2011 : – 21 878 euros
          2012 : – 30 060 euros
          2013 : – 26 753 euros, alors que l’objectif était l’équilibre budgétaire

  3. Bonjour,

    Petit soucis dans le titre, 2500 euros, il n’y a pas de quoi en faire tout un fromage ^_^.
    Quant aux activités de la MJC, depuis 3 ans que je suis à Fresnes, je n’ai participé à aucune d’entres elles.
    Et le cinéma de la MJC, comment dire… C’est trop cher pour ce que c’est ! Le Select d’Antony est plus intéressant. Et même celui de Cachan qui est au top et toujours vide (pas glop, comme quoi un cinéma ce n’est pas une superbe idée)…
    Bref, ce serait intéressant de réorganiser les activités.

    Guillaume.

    1. Monsieur,

      Heureusement pour nous nos activités, elles sont pleines aux 4/5ème !

      Je trouve que ceux qui critique la Mjc n’y vont pas donc ne peuvent assister à notre ÂGE et voter les orientations : mais Mr banks devrait nous dire comment ont été voté les orientations financières, morales, et les activités ? Vue qu’il etait là !

      1. Je me rappelle surtout que beaucoup d’ennuis financiers de la MJC ont été mis sur le dos du commissaire aux comptes qui n’était pas là pour donner son point de vue. M Secsec , vous vous méprenez sur nos intentions : nous ne sommes pas en train de critiquer la MJC.. Nous sommes en train de dire que la MJC traverse une crise grave, qu’elle fait face à un contexte concurrentiel qu’elle ne maîtrise pas (select, grange dîmière, …) et que si elle ne se remet pas en cause sérieusement elle risque fort de disparaître, et ce ne sont pas des rallonges de subvention en guise de perfusion qui vont y changer grand chose. Malheureusement.

  4. Je n’ai pas vu de critique dans cet article. C’est juste un exposé de situation. M. SecSec, au lieu de faire exploser votre colère, vous devriez vous expliquer sans sentiment. Pour l’instant, je ne comprend aucun de vos commentaires, à part que vous n’êtes pas d’accord avec l’article.

  5. Je me demande comment on peut dire que le select est moins cher que la MJC pour le cinéma. Les tarifs sont en gros les mêmes.
    Alors oui il y a plus de choix au Select car il y a 4 salles, mais sinon moi si le même film passe à Fresnes ou au Select je préfère allé à Fresnes, c’est plus près de chez moi et je préfères faire marcher la MJC que le select, justement pour qu’elle continue à exister.

    C’est sur que le Select parait plus moderne mais franchement si on la mairie décidait de refaire complètement la salle de ciné dans le même genre que le select, vous imaginez le budget nécessaire ? Vous seriez tous a râler car ça nous couterait cher…
    J’ai du mal à comprendre que l’on préfères aller à Antony ou à Cachan alors qu’il y a une salle à Fresnes.

    1. Jean, le sélect propose les séances du dimanche matin à 4 euros pour tout le monde : http://www.leselect.ville-antony.fr/tarifs/ .

      La MJC propose son meilleur tarif à 3,80 euros pour les groupes uniquement, et un tarif à 4,80 euros pour les moins de 14 ans http://mjcdefresnes.free.fr/blog_V2/?page_id=1760

      Le meilleur tarif accessible à tous est 4,80 euros le mardi.

      La MJC a une fréquentation trop faible pour pouvoir proposer des films en « sortie nationale » ( c’est à dire qu’elle doit attendre un certain temps après la sortie pour pouvoir proposer un film).

      Le sélect propose des films en 3D, la MJC pas encore à ma connaissance.

      Tout cela pour dire que l’offre cinéma de la MJC qui ne marchait malheureusement déjà pas, risque fort de souffrir encore plus si rien n’est fait : on en saura plus lors de la prochaine assemblée générale de la MJC en mai-juin 2015

    2. Ben tout simplement que La MJC et sa programmation ne m’attire pas et les tarifs encore moins…

      Par exemple, je suis allé au Select voir « Dans l’ombre de Marie » alors qu’il venait d’ouvrir à 4 euros un dimanche matin.
      La salle est splendide et la séance fut bonne malgré un incident technique de son lors du début de la projection…
      Plus récemment je suis allé voir « Les gardiens de la Galaxie », en 3D à Cachan, un jeudi à 18h30 pour 7 euros (3D comprise), et la salle est vraiment bien. On n’était que 5 dans la salle…

      Dans les 2 cas, les films étaient à peine décalés (voire pas du tout) avec les sorties nationales, pourtant il n’y avait pas grand monde.

      Quant aux autre cinémas plus classiques, je préfère clairement aller à Cachan ou Antony plutôt qu’à Montparnasse où ils sont blindés et où j’ai eu de mauvais souvenirs à cause des gens insupportables qu’on y croise !

  6. Nous préférons également privilégier les cinémas de quartier.
    Par contre, c’est vrai que nous n’allons pas souvent au cinéma de la MJC.
    Côté tarif, le cinéma la Tournelle à l’Hay-Les-Roses est très bien placé avec la carte 10 entrées à 40 euros, valable 1 an. 4 euros la séance quelque soit le jour et l’heure ( sauf peut-être 3D, je ne me souviens plus…). Il est également possible de prendre plusieurs places sur une carte pour une même séance. Toute la famille peut ainsi bénéficier du tarif à 4 euros. Enfin, la carte n’est pas nominative.
    En terme de programmation, le programme semble plus fourni qu’à la MJC et surtout plus intéressant… oui, ce dernier point est purement subjectif…
    La Tournelle envoie, à ceux qui le demandent, une fois par mois le programme par email. La MJC, je ne sais pas…

Les commentaires sont fermés.